Le forum

(αγορα ύδραυλις)


L'Hydraule

matière des tuyaux
samedi 1 novembre 2003 20:56:43
m'intéressant énormément à la connaissance de mon instrument, j'ai des tonnes de questions (mais elles arriveront peu à peu je vous rassure)

au sujet des tuyaux : vaut il mieux qu'ils soient en plomb ? en étain ? ou en alliage plomb+étain ?
Re: matière des tuyaux
samedi 1 novembre 2003 21:16:24
Il me semble urgent de partir du principe qu'il n'y a pas de mieux, au sens qualitatif du terme. Il en va des matière comme des époques ; elles raccontent une histoire bien à elles. Aussi le plomb sonne d'une manière que l'étain ne rendra pas et inversement. Les nordiques utiliseront plus l'une que l'autre parce qu'elle refletera plus leur personalité dans un sens que dans l'autre.

Ce n'est donc pas mieux car il n'y a, à mons sens, pas de culture qui soient mieux qu'une autre ; seulement des êtres qui se trouvent plus en accord avec un sens musical (et donc un état d'Être) que d'autres.

Écoutez les tuyaux en plomb ; écoutez ceux en étain, écoutez les alliages et, peut-être, aurez-vous la chance de savoir ce qui est mieux.

Pour vous, naturellement,
;-)
Re: matière des tuyaux
lundi 3 novembre 2003 17:31:17
Merci d'avoir ouvert ce nouveau forum, où je suppose que je vais apprendre beaucoup de choses instructives sur un domaine que j'ignore à peu près totalement, étant un organiste de (très) fraîche date.

Quelques questions de béotien, je suppose :

1) Pourquoi les tuyaux sont-ils forcément en plomb, en étain, en étoffe, en cuivre ou en bois ?
2) Pourquoi en-a-t-on fait en zinc il y a quelques décennies ? Et quel reproche exact leur fait-on ?
3) Les autres métaux sont-ils forcément sans intérêt ? A-t-on déja fait des tuyaux en acier, en fonte, en aluminium, etc...
4) A-t-on tenté d'autres matériaux : plastique, verre, béton... que sais-je ?
5) Pour les tuyaux de bois, n'y a-t-il pas des bois exotiques intéressants ?

Merci d'éclairer ma lanterne...
Re: matière des tuyaux
mardi 4 novembre 2003 21:29:19
Les matières qui sont utilisées pour construire des tuyaux doivent répondre à un certain nombre de critères :

- S'il s'agit de métal, il faut que ce métal ne résonne pas comme "une cloche" quand on le frappe, pour ne pas perturber la vibration de la colonne d'air, il doit être "neutre".
- Le métal doit être assez facilement "usinable", ie on doit pouvoir le plier, le rouler, le couper avec une lame... pour le fabriquer et pour réaliser l'harmonie.
- Le métal doit avoir à la fois une certaine tenue mécanique (pour ne pas s'effondrer sur lui-même), pour que l'harmonie reste telle que le facteur l'a faite.

L'étain et le plomb sont majoritairement utilisés car présentent à la fois la souplesse et la tenue mécanique requise. On les utilise en alliages plus ou moins importants, selon le type de sonorité recherchée.
Le zinc a été utilisé depuis le debut du 20e siècle à titre d'essai, mais surtout après les conflits mondiaux, principalement pour des raisons économiques. Le problème est que le zinc est difficile à harmoniser (trop rigide). L'acier est vivement déconseillé, tout comme le verre ou... le béton (en plus il faudrait des sommiers hypervitaminés pour supporter un bourdon de huit en béton armé!). Mais certains originaux s'y essaient (Cf. sur "les orgues" recherchez "orgues de pierre"winking smiley. Je crois qu'il existe de petits instruments dont certains tuyaux sont en carton (!)


- Pour les tuyaux en bois, de nombreuses essences sont utilisées (chêne, sapin, bois exotiques (sipo), bois fruitiers pour certains éléments (bois durs pour les biseaux, lèvres...). Il y a même en Espagne un orgue dont la tuyauterie (façade et chamade au moins) est en bambou... En général on réserve le bois pour les basses des jeux de grande taille (32', 16', 10' 2/3, 6' 2/5, certains 8' et 4'). On évite de faire un jeu en bois sur toute son étendue, car les dessus sont souvent difficiles à accorder. On en trouve cependant des exemples dans des orgues anciens ou copies d'anciens.

tuyaux bois
mercredi 5 novembre 2003 08:38:28

Toutefois, on peut trouver des jeux de bourdons en bois sur toute leur étendue (56 notes).

La sonorité est plus douce, chaleureuse qu’avec des tuyaux en métal, non ?
Re: tuyaux bois
mercredi 5 novembre 2003 10:55:27
Tout à fait d'accord, cela existe, comme je l'avais spécifié dans ma réponse ;-)

Re: matière des tuyaux
mercredi 5 novembre 2003 08:52:03
Merci pour cette réponse. Toutefois je continue de m'interroger : on fait de très honorables (et économiques) flûtes en plastique, comment se fait-il que personne n'ait l'idée de faire des jeux d'orgue dans cette matière, préharmonisés dès le moulage..? Peut-être fort stéréotypés, mais vraisemblablement très bon marché...

Je vous signale la page suivante, décrivant un magnifique orgue d'étude dont tous les tuyaux sont en bois :
[www.jf-dupont.com]
Re: matière des tuyaux
mercredi 5 novembre 2003 11:01:15
Euh... je suis assez sceptique... Le plastique et les facteurs (du moins les bons), ça fait pas bon ménage. Je dirais qu'à instrument noble (qu'il soit composé d'un seul bourdon ou de 150 jeux) il faut des matières nobles pour une facture noble...

En plus, il faudrait faire des moules positif/négatif en deux parties (pour pouvoir fondre le biseau dans la masse), ce qui serait hors de prix et en plus, une fois constitué, l'harmonie ne serait plus ajustable aux goûts du facteur et du musicien. Il faudrait alors d'autres moules, un pour chaque type d'harmonie (encore plus coûteux). Ca ferait beaucoup de moules dans les ateliers, les facteurs ne sauraient plus où trouver de la place!!!
Plastique ...
mercredi 5 novembre 2003 17:25:30

Et bonjour la sonorité avec des tuyaux en plastique !

Même différence qu’entre une flute à bec en plastique et une flute à bec en bois. Ca ne sonne pas de la même façon.
Re: matière des tuyaux
vendredi 22 mars 2013 22:01:22
Il y a des flûtes en plastique meilleures que certaines flûtes en bois.

Voyons très objectivement le tuyau d'orgue: ce n'est que le contenant du système générateur de son, à savoir la mise en vibration d'une colonne d'air dont les proportions sont de première importance pour l'obtention d'une fréquence et d'un timbre donné.
l'importance de la matière dont le contenant est constitué vient en second lieu. Il ne faut pas que le tuyau soit construit dans un matériau qui absorberait ou amortirait toute vibration, qui se déformerait aux variations de pression, ou qui
aurait besoin d'être trop épais pour se tenir en place et ferait ainsi barrage au son.
On fait des tuyaux d'orgue en bois et en alliage étain-plomb; certaines matières plastiques ont une densité intermédiaire entre ces deux produits, donc pas de problème du moment que l'on peut disposer convenablement les différentes parties de la bouche et du moment que l'on peut régler le débit de vent.
J'ai parlé sur un autrre forum de l'orgue en plexiglas construit pour le salon de la physique 1991 et qui ne m'a posé aucun problème d'harmonisation (bourdon 8 section, rectangulaire rapport 7/8, 54 notes d'ut en fa).
Dans un même jeu, on passe de tuyaux ronds en métal à tuyaux carrés en bois: très rares sont les organistes qui depuis leur console entendent, en descendant la gamme chromatique, le passage d'un matériau et d'une géométrie à l'autre.
Un jeu entier fait en la même matière de synthèse dans toute son étendue aura au moins le mérite de l'homogénéité.

Sincèrement, ne pensez-vous pas qu'un petit orgue de quatre ou cinq jeux en plastique, bien calculés et construits, sonnerait mieux, tout au moins plus "orgue", dans une petite église qu'un harmonium au son d'accordéon (avec tout le respect pour le génie des Debain, Alexandre, Mustel et autres Kasriel) ou qu'un orgue électronique dont le son ne sort que par deux ou trois hauts-parleurs ?

Bien sûr, je suis très attaché aux traditions et à la "noble" facture, mais je me dis souvent que les traditions dans la facture d'orgues (comme dans bien d'autres domaines) sont nées, à une époque lointaine, d'innovations qui aux yeux de certains ont pu passer pour farfelues...
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquez ici pour vous connecter